Conseil de Vie Collégienne

L' Arbre de la Paix et de la Fraternité

Par SAMUEL COCQ, publié le vendredi 4 janvier 2019 17:07 - Mis à jour le vendredi 4 janvier 2019 17:07
Capture.JPG
Centenaire de l'armistice 1918 - 2018

Dans le cadre des commémorations du centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918 et en partenariat avec le Conseil Départementale du Pas de Calais, les élèves du Conseil de Vie Collégienne du Collège ont organisé puis animé une cérémonie autour de la plantation de l’Arbre de la Paix et de la Fraternité.

C’est en présence de Madame Isabelle Levent-Ruckubusch, Maire de la ville d’Houdain et Conseillère Départemental, ainsi que de Monsieur Paul Emmanuel Pojda, Principal du Collège, que la cérémonie a commencé en ce jeudi 08 novembre 2018. Celle-ci a démarré au pied de la sculpture de « La Colombe de la Paix » dans la cour de récréation. Tous les élèves délégués de classe ainsi que les élèves de la chorale et du CVC ont réalisé une chaine humaine jusqu’au lieu de plantation de l’arbre. Quatre élèves ont été chargé de transporter cet arbre en passant près de leurs camarades au son du « Soldat » de Florent Pagny.

Au long des semaines précédentes, les élèves du collège ont également été invités à colorier des drapeaux des pays ayant participé au conflit dans Pas de Calais et à y ajouter un message de paix et de fraternité. Ainsi, ce sont plus de 100 drapeaux qui ont aidé à pavoiser le trajet de l’arbre. Ils ont ensuite été plantés autour d’un monument éphémère sur les notes du générique du film « Joyeux Noël » intitulé « Hymne des fraternisés ».

Pour illustrer la dureté des combats, la joie mêlée de tristesse et d’effroi liés à cet armistice, trois lettres de poilus ont été lues par des élèves du CVC. S’en sont suivis les discours officiels, moment de silence de rigueur, puis la plantation du chêne de la Paix et de la Fraternité accompagnée par la chorale du collège qui a interprété pour l’occasion l’« Hymne à l’espoir » d’Edith Butler et la Marseillaise.

Pour symboliser leur devoir de mémoire, les élèves du CVC ont décidé de placer au pied de l’arbre une capsule temporelle avec l’ensemble des documents (lettres, discours et photographie) ainsi que des objets de notre temps. Celle-ci devrait rester en place jusqu’au 11 novembre 2118.