Conseil de Vie Collégienne

Un défibrillateur pour le collège.

Par SAMUEL COCQ, publié le samedi 16 septembre 2017 16:26 - Mis à jour le samedi 16 septembre 2017 16:26

Les élèves du Conseil de Vie Collégienne se sont réunis le mardi 20 juin 2017 afin d'accueillir les parents du jeune Ludovic. Ils sont venus offrir au collège un défibrillateur d'une valeur de 2600 €. Leur histoire est bouleversante et nous les remercions vivement. Le CVC a décidé qu'une action en faveur de cette association serait développée l'année prochaine. 

 

Histoire de Ludovic (extrait du blog "Ludo, un défi pour la vie")

Lundi 12 janvier 2009, j'accompagne mon fils Ludovic au collège où il est en classe de 3ème.


Je le revois encore prendre son sac posé sur la banquette arrière du véhicule et me lancer un "AD TAL PAPA" habituel SAUF que ce sera la dernière fois que j'entendais parler mon fils, l'être que j aime le plus au monde ET JE NE LE SAVAIS PAS.

Vers midi en cours de sport Ludovic fait un malaise. Les secours sur place, Pompiers et SAMU emmènent notre grand à LILLE où il nous quittera le lendemain

 



Notre fils UNIQUE Ludovic LEROY vient de nous quitter à l'âge de 14 ans d'une crise cardiaque...

C'était un grand sportif ceinture marron de judo il préparait sa ceinture noire qui lui a été délivrée à titre posthume.

RIEN ne laissait paraître une telle tragédie....son cœur était parfait...il avait un cœur de sportif....MAIS VOILA !!!

Cela n'arrive pas qu'aux autres, ma femme et moi avions bien entendu quelques jours avant son décès que des personnes parlaient d un jeune enfant de 8 ans parti dans les mêmes circonstances....

POURQUOI? Qu'est ce qui fait que? personne ne peux l'expliquer.... Chaque année, les arrêts cardio-respiratoires extrahospitaliers sont responsables de près de 50 000 décès en France, soit environ 110 par jour ....demain ce sera le le tour de qui?

PARENTS,GRANDS PARENTS ...IL FAUT OBLIGER LES ECOLES COLLEGES LYCEES  A S'EQUIPER DE DEFIBRILLATEURS.

Voilà notre BUT, dans un premier temps NOUS, maman et papa esseulés effondrés.


NOUS NE VOULONS PAS QUE QUELQU'UN D AUTRE RESSENTE CETTE DOULEUR ATROCE DE LA PERTE DE SON ENFANT OU D' UN ETRE CHER.